Soulèvements contemporains et mobilisations visuelles

Publié dans Socio n°2 : Révolutions, contestations, indignations, 16 décembre 2013.

Entre la crise de la représentation et la confrontation au pouvoir du spectacle, les mobilisations contemporaines tracent un nouveau chemin, un nouveau langage de la révolte et du rassemblement : celui de l’image partagée sur Internet. La communauté subjective qui s’y manifeste est temporaire et sans appartenance, tout à la fois singulière et anonyme. Tout comme les actes émeutiers, ces images constituent un langage à déchiffrer. Ce nouveau répertoire visuel, véritable contre-spectacle conduit le chercheur à renouveler ses terrains et son épistémologie.

Between crisis of political representation and confrontation with power of spectacle, the contemporary mobilizations define a new way, a new language of the revolt and gathering: that of the image shared on Internet. The subjective community which appears there is temporary and without membership, in the same time singular and anonymous. Like the rioters’ acts, these images are a language to be read. This new visual repertory, true counterspectacle, leads the researcher to renew his fields and his epistemology.

À lire ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *